5 idées pour jouer avec son chien à l’intérieur

C’est bien connu, les chiens ont continuellement besoin de dépenser leur énergie. C’est pourquoi il est important d’aller marcher avec eux, de les stimuler mentalement et de jouer avec son chien à la maison. En plus de permettre au chien de dépenser de l’énergie, le jeu offre une belle opportunité au maître de renforcer son lien avec lui. Dans notre quotidien chargé d’humain, notre compagnon canin est souvent le premier à être mis de côté. Malheureusement, les répercussions sur le comportement de votre chien peuvent être graves. Un chien qui ne bouge pas assez trouvera certainement d’autres façons de canaliser son énergie. C’est alors que des problèmes de comportement tel que la destruction de vos objets personnels ou encore des jappements excessifs pourraient apparaître.

Comment jouer avec son chien sans détruire son salon ? Mis à part les escapades pour chiens et autres idées de sorties communes comme la promenade, le parc à chiens, etc., d’autres activités peuvent remplir les journées pluvieuses ou froides, ainsi que les jours où le temps nous manque. Je vous propose donc une liste de cinq activités ou jeux pour chien à faire à la maison, qui vous permettront de renforcer le lien avec votre chien tout en vous amusant tous les deux.

1. Du fitness pour les chiens

Pourquoi ne pas faire une séance d’exercice physique pour votre chien ? Nos compagnons ont eux aussi besoin de faire travailler leurs muscles, afin de protéger leurs articulations et d’améliorer leur santé générale à long terme. L’entraînement, ou plus communément appelé la proprioception, prévient les risques de blessure, travaille la coordination et l’équilibre de votre chien, et finalement, diminue fortement les chances d’embonpoint. Le fitness canin convient à tous les chiens mais plus particulièrement aux :

Chiens âgés : Le fitness canin leur permet de faire de l’exercice physique tout en douceur afin de bien vieillir.

Chiots : La proprioception leur permet de mieux aborder l’environnement et de se familiariser avec leur corps. Elle permet également de générer des associations positives aux nouvelles situations.

Chiens craintifs : Leur permet d’apprendre à aborder de façon plus confiante les nouvelles situations.

Chiens actifs : La proprioception demande beaucoup de concentration de la part de votre compagnon. Les chiens plus actifs et qui ont moins de focus apprendront à se concentrer et à s’autocontrôler. Des exemples d’exercices à faire afin de muscler votre compagnon :

  • La roulade
  • Faire le beau (la belle)
  • Se tenir en équilibre sur une peanut
  • Marcher sur deux pattes
  • Reculer
  • Apprendre à mettre ses pattes arrière sur une surface.

Assurez-vous de ne pas toujours répéter les mêmes exercices. Il est important de garder votre chien motivé, et donc de lui apporter de la diversité. Il faut également penser à travailler tous les groupes musculaires du chien. Il est également important de penser à la sécurité de votre animal avant tout. Il est donc fortement recommandé de faire ces exercices sur une surface adhérente tel qu’un tapis de yoga.

2. Le jeu des gobelets

Asseyez-vous au sol devant votre chien et placez trois gobelets entre vous deux. Placez une gâterie sous l’un d’eux – assurez-vous que le chien ait vu où vous l’avez placée ! Lorsque votre chien touche le bon gobelet avec sa patte ou son museau, soulevez le verre et invitez-le à manger sa récompense. Pour ajouter de la difficulté à l’exercice, vous pouvez graduellement faire glisser les verres en inter-changeant leur position. Invitez ensuite votre compagnon à identifier le verre recouvrant la friandise. Félicitez-le en lui remettant la gâterie, et recommencez ! Attention, au début il est important de garder ce jeu facile pour votre animal. Après tout, nous voulons que votre chien s’amuse.

3. Les jouets interactifs

Il existe une panoplie de jouets interactifs pour chien. Ceux-ci enrichissent l’environnement de votre chien. Il est particulièrement recommandé de les utiliser lors de vos départs ou encore lors des repas. Voici quelques exemples de jouets interactifs :

Le tapis d’enrichissement 

Ce petit tapis permet à votre chien de s’amuser et de renifler. L’odorat de votre chien étant son sens le plus développé, il est important de lui permettre de pratiquer cette activité. C’est un jouet qui, en plus d’offrir une stimulation mentale, ralentit les chiens qui mangent trop rapidement.

Ce tapis est fait d’une base en caoutchouc et de lanières de tissus. Il est possible de s’en procurer un ici ou encore de vous en fabriquer un vous-même à l’aide de ce tutoriel. Il est également possible de remplacer ce jouet par une activité moins coûteuse : cacher la nourriture de votre chien dans le gazon. 

Le Kong, un incontournable 

Ce fameux jouet est bien connu de la plupart des propriétaires de chien. Cependant, il est souvent mal utilisé ou encore laissé à l’abandon. Pourtant, le Kong est particulièrement utile ! Je l’utilise régulièrement pour occuper mes chiens lorsque je dois vaquer à mes occupations. Il peut également être régulièrement utilisé pour créer des associations positives. Par exemple : si votre chien a peur des visiteurs qui viennent chez vous, vous pouvez donner un Kong à votre animal à chaque fois que vous recevez des invités à l a maison. Cela contribuera à changer la réponse émotionnelle de votre chien. Voici quelques idées ayant comme objectif de rendre votre Kong plus stimulant. Vous pouvez remplir votre Kong de :

  • Pâté pour chien
  • Fromage fondu et de croquettes
  • Beurre d’arachide
  • Foie séché et bouillon de poulet (maison)
  • Fromage cottage ou yogourt

Pour augmenter la difficulté et la durée de l’activité, vous pouvez mettre le tout au congélateur.

Entraînement au clicker

L’entraînement au clicker est un incontournable de la stimulation mentale chez le chien. Ce petit outil vous permet d’apprendre de nouveaux tours à votre animal. Le clicker émet tout simplement un son qui n’est pas présent naturellement dans l’environnement du chien. Une fois bien conditionné, ce bruit signifiera que le comportement du chien qui a été émis sera récompensé. C’est ce qu’on appelle un marqueur de temps ou encore un marqueur de bon comportement. En résumé, ce bruit remplacera l’expression « bon chien ». Voici les règles d’utilisation du clicker :

  • Il faut cliquer EXACTEMENT au moment même où se manifeste le comportement désiré.
  • Il faut offrir la récompense dans les 3 secondes suivant le bruit.
  • Vous devez récompenser à chaque fois que vous cliquez.
  • Ne placez pas le clicker trop près des oreilles du chien, car il pourrait en avoir peur.
  • Ne prenez pas la gâterie d’avance dans votre main.
  • Ne jamais punir votre chien pendant les sessions d’entraînement.
  • Si votre chien ne comprend pas votre demande, baissez vos exigences.

Lorsque votre chien maîtrisera la commande, vous pourrez cesser d’utiliser le clicker. Vous pourrez donc tout simplement signifier à votre chien qu’il a effectué le bon comportement à l’aide d’un marqueur vocal de votre choix (bravo, yes, bon chien). Vous pourrez également continuer de récompenser aléatoirement ce comportement à l’aide d’une gâterie ou d’un jouet préféré. 

Comment conditionner votre clicker

Il est important de commencer votre entraînement en conditionnant votre clicker. L’objectif est que votre chien comprenne que ce bruit engendrera une récompense.

  • Asseyez-vous au sol avec votre chien.
  • Attendez que votre chien vous regarde puis cliquer, attendez environ deux secondes, puis récompensez votre chien à l’aide d’une gâterie.
  • Répétez cet exercice quelque fois. Il est recommandé de faire plusieurs petites séances d’entraînement d’environ 5 à 10 minutes chacune.
  • Au bout d’environ 4-5 séance, votre clicker sera conditionné.

Vous pouvez donc passer à l’étape suivante, apprendre à votre chien un nouveau comportement. Voici une petite liste d’exemple de tours à apprendre à votre chien à l’aide d’un clicker.

  • Fais le beau
  • Tourne
  • Roule
  • Touche ma main avec ton museau
  • Regarde-moi dans les yeux
  • Fais le mort

Il est recommandé de suivre un cours avec un bon éducateur canin afin de bien maîtriser la technique du clicker.

Les casse-têtes

Il existe quelques casse-têtes pour chien sur le marché. Voici deux compagnies que j’affectionne tout particulièrement : Aikiou : une compagnie québécoise qui propose deux gamelles interactives pour chien. Vous pouvez vous les procurer ici. Nina Ottosson : cette compagnie offre une très belle variété de casse-têtes. Vous pouvez visiter leurs site internet ici.

4. Cherche

Pendant que votre animal attend dans une autre pièce, idéalement accompagné, cachez des gâteries un peu partout dans une pièce. Puis, faites entrer Fido et invitez-le à trouver les récompenses cachées. Il est recommandé de commencer avec des cachettes faciles afin de garder l’intérêt de votre chien et ne pas le décourager. Vous pourrez ensuite ajouter de la difficulté à l’exercice. Cette activité simple et rapide ravira votre compagnon à tous coup. Celle-ci lui permettra de pratiquer son odorat et sa persévérance.

5. Cache-cache

Dans le même ordre d’idée que « cherche », le maître peut se cacher à un endroit dans la maison et donner la mission à son chien de le trouver. Ce jeu fonctionne mieux lorsqu’une personne accompagne le chien, surtout lors des premières tentatives. Il s’agit d’une activité idéale pour renforcer le lien avec son chien. Il est important de récompenser votre animal lorsqu’il vous trouve à l’aide d’une gâterie ou de son jouet préféré.

La liste des idées de jeux à faire à la maison pourrait continuer longtemps, mais l’essentiel se résume à une simple chose : passer du temps de qualité avec son chien en stimulant constamment son intérêt, en variant les jeux. Rappelez-vous que ce moment est le sien, et qu’il est essentiel pour sa santé physique et mentale.

Frédérique Tétro, Éducatrice Canine
Share This